Jacobite courtiers at the English court in Saint-Germain-en-Laye

(D = Dangeau ; S = Sourches ; S. -S. = Saint-Simon)

ALBEMARLE (Lord Henry Fitzjames, duc d’), fils naturel de Jacques II et d’ Arabella Churchill, fait duc en janv. 1696 ; sert dans la Marine royale française ; ép. Marie-Gabrielle d’Audibert de Lussan en juill. 1700 ; mort à Bagnols-sur-Cèze en déc. 1702 ; pension de 9 000″ par an (désonnais abrégé par p. a.) (D, S, S. -S.).

ALBEMARLE (Mme la duchesse d’), veuve du duc d’Albemarle, se remaria à Lord Forth en mai 1707 ; future 2e duchesse de Melfort.

ALBEVILLE (Ignatius White, marquis d’), à Saint-Germain de 1690 à 1694.

ALMOND (Vittoria Montecucculi, dame Davia puis comtesse d’), ép. Virgilio Davia, bolonais, en 1673 mais s’en sépare en 1682 ; dame du Palais de Marie de Modène ; faite comtesse d’ Almond en janv. 1689, morte en avr. 1703 ; gages de 4 1 16″ p. a. (D, S, S. -S.).

ANGLETERRE (Madame la Princesse d’), la Princesse Louise-Marie, sœur cadette du Prince de Galles (1692-1712).

BERWICK (Lord James Fitzjames, duc de), fils naturel de Jacques II et d’ Arabella Churchill, fait duc en mars 1687 ; ép. Honora, comtesse de Lucan, en mars 1695, morte en janv. 1698, puis Anne Bulkeley en avr. 1700 ; pension de 9 000n p. a., ramenée à 7 425″ en 1703 (D, S, S. -S.).

BERWICK (James Fitzjames, 2e duc de), fils du précédent et de sa première femme, porte le titre de comte de Tynemouth, puis de duc de Liria jusqu’à la mort de son père en 1734 ; tue par accident Joseph Bryerly en nov. 1712 ; suit Jacques III en Écosse en 1715, puis s’installe en Espagne (D, S, S. -S.).

BERWICK (Mme la duchesse de), Anne Bulkeley, ép. le duc de Berwick en avr. 1700.

BETHAM (John), précepteur du Prince de Galles, puis de Jacques III, de 1695 à 1705.

BOLINGBROKE (Henry St. John, comte de), Secrétaire d’État en Grande-Bretagne, 1710-1714, fait à Saint-Germain Secrétaire d’État et comte en juill. 1715, renvoyé en mars 1716 ; gages non précisés, mais probablement de 5 657″ 14 s. p. a. (D, S, S. -S.).

BOURKE (Richard), gentilhomme ordinaire du Roi de 1706 à 1716.

BOURKE (Sir Toby), nommé gentilhomme ordinaire de la Chambre (Gentleman of the King’s Privy Chamber ) en janv. 1704, fait chevalier en avr. 1705, ambassadeur de Jacques III à Madrid (1705-1712) ; fait baron Bourke en févr. 1727 ; gages de gentilhomme ordinaire : 653″ p. a. (S.-S.).

BROWNE (Henry), Secrétaire d’État de 1689 à 1691 ; futur 5e vicomte Montagu.

BRYERLY (Joseph), capitaine des gardes et écuyer du duc de Berwick ; tué dans un accident de chasse par Lord Tynemouth en nov. 1712 ; pension de 420″ p. a. (D, S).

BULKELEY (Francis), fils de Lady Sophia Bulkeley et beau-frère du duc de Berwick ; sert dans les années françaises ; sans gages ni pension à Saint-Germain (D, S, S.-S.).

BULKELEY (Henry), ép. Lady Sophia Bulkeley ; à Saint-Germain de 1689 à 1698 ; se suicide.

BULKELEY (Lady Sophia), sœur de la duchesse de Richmond douairière et épouse de Henry Bulkeley ; dame du Palais ; gages de 4 1 16″, ramenés à 3 773″ p. a. (D, S).

BULKELEY (Mlle Henrietta), sœur célibataire de Anne et de la comtesse Clare ; dame du Palais de la Reine.

BULKELEY (Mlle Laura), sœur célibataire de Anne.

BULSTRODE (Sir Richard), envoyé d’Angleterre à Bruxelles de 1685 à 1694 ; à Saint-Germain de 1694 à 1711 ; mort en 171 1 à 105 ans.

CARNEY (Dennis), gentilhomme servant du Grand Cabinet du Roi de 1689 à 1716 ; ép. la marquise de Worcester, belle-mère du duc de Beaufort et des duchesses de Norfolk et de Powis.

CARTERET (Sir Charles), gentilhomme servant du Grand Cabinet du Roi de 1700 à 1716.

CARYLL (John, baron Caryll of Dunford), secrétaire de la Reine, nommé Secrétaire d’État en août 1694 ; fait baron en sept. 1701, mort en sept. 171 1 ; cumulait une pension et des gages pour une somme totale de 3 536n par an, faveur supprimée à partir de 1703 (D).

CASTELBLANCO (Don José de Rosas y Melendez de la Cueva, comte de), ép. en avr. 1710 Lady Frances Drummond, morte en déc. 1712, puis Lady Mary Drummond en 1713, toute deux filles du duc de Melfort ; fait duc de St. Andrews en févr. 1717 (S, S.-S.).

CASTLEMAINE (Roger Palmer, comte de), à Saint-Germain de 1689 env. à 1694 env.

CECIL (William et N…), frères cadets du 4e comte de Salisbury, morts des suites d’une querelle en févr. 1691 ; pensions non précisées (D, S).

CLANCARTY (Donough Mac Carthy, 4e comte de), nommé Premier Gentilhomme de la Chambre en nov. 1694, mais rentre en Grande-Bretagne en déc. 1697, où il est arrêté ; ne revient pas à Saint-Germain après sa libération, mais renommé Premier Gentilhomme de la Chambre en févr. 1703 ; gages de 4 628n 8 s. p. a., ramenés à 4 242n p. a. en 1703 (D).

CLARE (Charles O’Brien, 5e vicomte), sert dans les armées françaises ; ép. Charlotte Bulkeley en janv. 1697 ; mort des suites des blessures reçues à Ramillies en mai 1706 (D, S, S.-S.).

CLARE (Charlotte, comtesse), nommée dame du Palais en 1706 ; ép. Daniel Mahony en juin 1712, mais veuve dès janv. 1714 ; gages de 1 857n 7 s. (D, S, S.-S.).

CLARE (Mme la comtesse de), Charlotte Bulkeley, ép. en janv. 1697 le 5e vicomte Clare, veuve en mai 1706, se remarie à Daniel Mahony en juill. 1712.

CLERMONT (Lord), fils de Lord Middleton ; premier gentilhomme de la Chambre de 1713 à 1716 ; futur 2e comte de Middleton.

DELABADIE (James), négociant en vins français établi à Londres, fournisseur de Jacques II en Angleterre, et resté pourvoyeur du Vin du Roi (Purveyor of the Wine ) à Saint-Germain ; page de la Chambre du Roi depuis 1685 ; nommé Valet de Chambre (Closet Keeper ) en oct. 1701 ; gages de 1 028″ par an, ramenés à 942″ 7 s. p. a. en 1703 (D, S).

DICCONSON (William), sous-gouverneur du Prince de Galles puis de Jacques III de 1700 à 1706 ; Trésorier de la Maison du Roi de 1709 à 1718.

DILLON (Arthur), deuxième fils du 7e vicomte Dillon ; sert dans les armées françaises ; fait vicomte en févr. 1717 et comte en juin 1721, on ignore sur quels noms de terre (D, S.-S.).

DORRINGTON (William), sert dans les armées françaises ; suit Jacques III en Écosse en 1715 et fait comte de Macclesfield (S.).

DORMER (Walter), «le cocher de la Reine » chez Dangeau ; mort en juin 1700 à 80 ans ; gages de 1 404n p. a., ramenés à 1 170″ p. a. dès 1696 (D).

DOVER (Henry Jermyn, comte de), Premier Gentilhomme de la Chambre, mais suit Jacques II en Irlande ; fait comte en juin 1689 ; séjourne à Saint-Germain en août 1689 ; rallié à Guillaume III en 1690, il ne revint plus jamais à Saint-Germain (D).

DRUMMOND (Lord Edward), premier gentilhomme de la Chambre de 1709 à 1716, futur 6e duc de Perth.

DRUMMOND (Lady Mary, et Lady Frances), filles du duc de Melfort, ép. l’une après l’autre le comte de Castelblanco (S, S.-S.).

DRUMMOND (Mme la comtesse de), Lady Elizabeth Middleton, fille du comte de Middleton, ép. Lord Edward Drummond, fils du duc de Perth, en nov. 1709.

DUMBARTON (Georges Douglas, comte de), fait comte en 1675 et chevalier de l’Ordre du Chardon en 1687 ; Premier Gentilhomme de la Chambre, mort en mars 1692 ; gages de 4 628″ 8 s. p. a. (D, S).

DUNFERMLINE (James Seton, 4e comte de), à Saint-Germain de 1690 env. à 1694 env. FITTON (Alexander, baron), Grand Chancelier d’Irlande de 1689 à 1699.

ERROLL (Anne, comtesse douairière d’), nommée gouvernante du Prince de Galles en mai 1691, morte dès oct. ; gages de 2 880″ p. a. (D).

EYRE (le P. Thomas), jésuite, confesseur de Jacques III ; nommé en févr. 1710, mais remplacé par un prêtre séculier dès 1712 (D).

FITZJAMES (Lady Arabella), en religion Sœur Ignatia, fille naturelle de Jacques II et d’ Arabella Churchill ; élevée depuis 1684 chez les Bénédictines anglaises de Pontoise, où elle prononça ses vœux monastiques en avr. 1690, morte en nov. 1704 (D).

GIFFORD (Sir John), officier de la Chambre du Prince de Galles puis de Jacques III de 1700 à 1707 ; ép. la fille aînée de Lord Middleton en 1702.

GRAHME (Fergus), frère de Lord Preston, garde de la Cassette du Cabinet de 1689 à 1698. GRANVILLE (Denis, doyen), chapelain anglican de Jacques II et de Jacques III de 1689 à 1703.

GRIFFIN (Sir Edward, baron Griffin de Braybroke), Trésorier de la Chambre de Charles II puis de Jacques II en Grande-Bretagne ; fait baron en déc. 1688 ; arrive en France en 1694, mais sans recevoir ni gages ni pension ; suit Jacques III en Écosse en 1708, y est fait prisonnier et incarcéré à la Tour de Londres, où il meurt en nov. 1710 ; pension de 1 466″ 8 s. accordée après sa capture (D, S, S.-S.).

HAMILTON (Anthony), major-general (= brigadier) ; succède à son frère aîné au titre français de comte de Hamilton en 1678 ; auteur des Mémoires du comte de Gramont (1713) et de divers Contes et Poésies, parus à titre posthume ; pension de 2 000″ p. a., ramenée à 1 320″ p. a. en 1703, et relevée à 2 120″ p. a. en 1717 (D, S, S.-S.).

HAMILTON (Richard), lieutenant général, frère cadet du précédent, Premier Gentilhomme de la Chambre ; nommé Grand-Maître de la Garde-Robe (Master of the King ‘s Robes) en mars 1696 ; gages de 4 1 12″ p. a., ramenés à 3 769″ 7 s. p. a. en 1703 (D, S, S.-S.).

HIGGONS (Sir Thomas), arrive en France en 1698 ; nommé gentilhomme servant (gentleman usher ) du Cabinet du Roi avant avr. 1701 ; succède à Lord Middleton comme Secrétaire d’État en déc. 1713, démis en juill. 1715 ; gages de 756″ p. a., portés à 797″ p. a. vers 1709, puis à 5 657″ 14 s. p. a. en 1713 (D).

HOOKE (Sir Nathaniel, baron Hooke de Hooke Castle), sert dans les armées françaises ; envoyé en mission en Écosse en août 1705 et en avr. 1707 ; fait baron en févr. 1708 (D).

HOWARD (Lord Thomas), fils du 6e duc de Norfolk et frère du 7e duc ; suit Jacques II en Irlande et y meurt en 1689 (D).

HOWARD (Bernard), cousin gernain du 7e duc de Norfolk et grand-père du 12e duc ; sert dans les Mousquetaires du Roi (de France) ; écuyer de la Reine (Marie de Modène) vers 1702 ; nommé officier de la Chambre du Roi en déc. 1713 ; gages de 720″ p. a., portés à 2 449″ 7 s. en 17 13 (D).

INNES (Lewis), Principal du Collège des Écossais à Paris, second aumônier de la Reine de 1689 à 1714 ; Grand Aumônier (Lord Almoner) de 1714 à 1718.

KINGSLAND (Mary, comtesse), fille de la duchesse de Tyrconnell et du premier époux de celle-ci, George Hamilton ; rentre en Angleterre en avr. 1697 (D).

LABADIE, voir Delabadie (D, S).

LEE (Andrew), sert dans les armées françaises ; ép. Rose Magennis, dame d’atour de la Princesse Louise-Marie, qui jouissait de 1 415″ 7 s. de gages (D).

LENNARD (Lady Barabara), fille du comte de Sussex ; ép. Charles Skelton, fils de Bevil Skelton (D).

LESLIE (le Révérend Charles), «un ministre anglican » chez Dangeau ; pasteur qui se rend à Saint-Germain en 1693 et 171 1 ; nommé chapelain anglicain de Jacques III en août 1713, il le suit à Avignon et à Rome ; gages de 1 003n 10 s. (D).

LUCAN (Patrick Sarsfield, comte de), combat au côté de Jacques II en Irlande ; fait comte en janv. 1691 ; s’engage dans les armées françaises, tué à Neerwinden dès juill. 1693 ; ép. Lady Honora Bourke, qui se remariera au duc de Berwick (D, S).

MAHONY (Daniel), sert dans les armées françaises, puis espagnoles ; fait comte du royaume de Castille ; se remarie en juin 1712 à Charlotte, comtesse Clare, mais part pour l’Espagne cinq jours après ses noces et y meurt en janv. 1714 avant d’avoir pu rentrer en France (D, S. -S.).

MELFORT (John Drummond, comte, puis duc de), nommé Secrétaire pour l’Ecosse en 1684, fait comte de Melfort en 1686 et chevalier de l’Ordre du Chardon en 1687 ; nommé Secrétaire d’État en janv. 1689, il suit Jacques II en Irlande ; ambassadeur à Rome de 1689 à 1691 ; Secrétaire d’État de nov. 1691 à juin 1694 ; fait chevalier de la Jarretière et duc en avril 1692, mais son titre ducal ne fut pas rendu public ; exilé à Orléans et à Rouen de 1694 à 1697 ; premier gentilomme de la Chambre de 1697 à 1701 ; nouvel exil, à Angers, de 1701 à 1705 ; son titre de duc rendu public en mars 1705 ; pension de 8 572n p. a., ramenée à 4 950″ p. a. vers 1709 ; sa femme avait une pension de 2 416″ p. a., ramenée à 1 100″ p. a. en 1703 (D, S, S. -S.).

MELFORT (John Drummond, 2e duc de), porte les titres de vicomte, puis de marquis de Forth jusqu’à la mort de son père en janv. 1714 ; ép. la duchesse douairière d’ Albemarle en mai 1707 (D, S.-S.).

MELFORT (Mlle de), Lady Mary Drummond, fille du duc de Melfort, ép. le comte de Castelblanco en 1713.

MELFORT LA CADETTE (Mlle de), Lady Frances Drummond, sœur de Mary, ép. le comte de Castelblanco en avr. 1710, mais meurt dès déc. 1712.

MIDDLETON (Charles, 2e comte de), Secrétaire pour l’Écosse de 1682 à 1684 ; Secrétaire d’État de 1684 à 1688 ; arrive à Saint-Germain où il est nommé Secrétaire d’État en avr. 1693 ; fait comte de Monmouth en sept. 1701 ; converti au catholicisme en août 1702 ; nommé Grand Écuyer (Master of Horse) de la Reine en déc. 1713, puis Grand Chambellan de la Reine en juin 1716 ; sa femme, arrivée à Saint-Germain en juill. 1699, fut nommée gouvernante de la Princesse Louise-Marie en juin 1700 ; gages de 6 172″ p. a., ramenés à 5 657n 14 s. p. a. en 1703 ; les gages de sa femme étaient de 3 773″ p. a. (D, S, S.-S.).

MIDDLETON (Lady Elizabeth), 2e fille de Lord Middleton, ép. Lord Edward Drummond, fils du duc de Perth, en nov. 1709 (D, S).

MIDDLETON (Richard, capitaine), «le gouverneur du château de Basse » chez Dangeau ; gouverneur de la Bass Rock, d’août 1693 à juin 1694 ; assassiné à Saint-Germain avec son frère, Michael Middleton, en déc. 1694 (D).

MIDDELTON (Mlle de). Lady Elizabeth Middleton, fille du comte de Middleton, ép. Lord Edward Drummond, fils du duc de Perth, en nov. 1709.

MOLZA (Charles, comte), gentilhomme servant du Cabinet de la Reine de 1700 à 1717.

MOLZA (Veronica, comtesse), dame d’atour de 1689 à 1718.

NAGLE (David), fils de Sir Richard Nagle, gentilhomme servant du Grand Cabinet du Roi de 1706 à 1716.

NAGLE (James), frère du précédent, gentilhomme servant du Cabinet du Roi de 1699 env. à 1716.

NAGLE (Sir Richard), père des précédents, Secrétaire d’État et Secrétaire à la Guerre de 1695 à 1700.

NEWCASTLE (Piers Butler, 3e vicomte Galmoy, comte de), sert dans les armées françaises ; fait comte en 1692 ; ép. Henrietta FitzJames, veuve de Lord Waldegrave, fille naturelle de Jacques II et d’Arabella Churchill en mars 1695, mais s’en sépare dès nov. 1695 ; nommé premier gentilhomme de la Chambre en nov. 1698 ; gages de 4 628″ 8 s. p. a., ramenés à 4 242″ 14 s. p. a. en 1703 (D, S).

PERTH (James, 4e comte, puis duc de), Grand Chancelier d’Écosse de 1684 à 1689 ; fait chevalier de l’Ordre du Chardon en 1687 et duc en 1689, mais sans que ce titre fût déclaré ; ambassadeur à Rome en 1695-1696 ; son titre de duc rendu public en sept. 1701 ; nommé premier gentilhomme de la Chambre en nov. 1709 ; fait chevalier de la Jarretière en juin 1706 ; se démet de sa charge de premier gentilhomme en nov. 1709 ; nommé Grand Chambellan de la Reine en déc. 1714 ; mort en mai 1716. Sa femme fut nommée dame du Palais de la Reine vers 1700 ; gages de 5 500″ p. a. ; ceux de sa femme étaient de 3 773″ p. a. (D, S, S.-S.).

PERTH (James Drummond, 2e duc de), porte le titre de Lord, puis marquis de Drummond jusqu’à la mort de son père en mai 1716 ; nommé Grand Écuyer de la Reine en juin 1716 (D, S.-S.).

PERTH (James), chambellan du Roi ; gages de 4 112″ p. a., ramenés en 1703 à 3 769n 7 s. p. a. (D, S).

PERTH (Mme la duchesse de), ép. le 4e comte de Perth, qui fut fait duc en sept. 1731, et mère de Lord Edward Drummond.

PLOWDEN (Francis), sous-gouverneur du Prince de Galles de 1695 à 1700, Contrôleur de la Maison du Roi de 1700 à 1712.

PLOYDON (Mme de), Mary, fille de John Stafford, ép. Francis Plowden en oct. 1699, veuve en avr. 1712 ; dame d’atour de la Reine.

PORTER (James), chambellan du Roi ; gages de 41 12n p. a., ramenés en 1703 à 3 769″ 7 s. p. a. (D, S).

PORTLAND (Sir Edward Herbert, comte de), membre du Conseil Privé de 1689 à 1698 ; fait comte en 1689.

PORTSMOUTH (Louise de Kerouallc, duchesse de), n’appartenait pas à la cour de Saint-Germain, mais y fait une apparition en janv. 1689 (D, S).

POWIS (William Herbert, marquis, puis duc de), fait marquis en 1687 et duc en janv. 1689 ; nommé Grand Chambellan du Roi en mai 1689 ; mort en juill. 1696 ; sa femme, gouvernante du Prince de Galles, mourut dès mars 1691 ; on ignore le montant de leurs gages.

POWIS (William Herbert, 2e duc de), porte le titre de marquis de Montgomery jusqu’à la mort de son père en juill. 1696 ; a peut-être séjourné à Saint-Germain en juin 1701 (D, S. -S.).

RICHMOND (Charles Lennox, duc de), fils naturel de Charles II et de la duchesse de Portsmouth, sert dans les armées françaises, qu’il déserte en févr. 1692 pour rentrer en Angleterre (D, S).

RIVA (Francesco), Grand Maître de la Garde-Robe de la Reine de 1689 à 1703.

SANDERS (le P. Francis), jésuite, confesseur de Jacques II et de Jacques III de 1692 à 1710.

SHELDON (Dominick), sert dans les armées françaises ; nommé sous-gouverneur du Prince de Galles, futur Jacques III, en juin 1700, puis chambellan du Roi en juin 1711 ; gages de 2 880n p. a., ramenés à 2 640″ p. a. en 1703 puis portés à 3 769″ 7 s. p. a. en 171 1 (D, S.-S.).

SHELDON (Ralph), frère de Dominick Sheldon, écuyer du Roi de 1689 à 1716.

SKELTON (Bevil), nommé Contrôleur de la Maison du Roi vers déc. 1691 ; mort en avr. 1696 ; gages de 4 200″ p. a. (D, S).

SKELTON (Mlle de), Mary, fille de Bevil Skelton, future ép. de Lord Molyneux.

SLINGSBY (Sir Henry), officier de la Chambre de 1694 à 1701.

SPARROW (Sir John), trésorier de la Maison du Roi de 1689 à 1718.

STAFFORD (Francis), frère de Lord Stafford, officier de la Chambre de 1690 à 1700.

STAFFORD (Henry de), ép. Claude-Charlotte de Gramont en avr. 1694 ; ne reçoit ni gages ni pension (D, S, S.-S.).

STAFFORD (John), frère de Francis, officier de la Chambre de 1690 à 1696, Contrôleur de la Maison du Roi de 1696 à 1700, chambellan de la Reine de 1700 à 1714, puis son Secrétaire de 1711 à 1714.

STAFFORD (Mary), sous-gouvernante de Prince de Galles de 1692 à 1694, gouvernante de la Princesse Louise-Marie de 1694 à 1700.

STRICKLAND (Robert), chambellan de la Reine ; nommé Trésorier et Receveur général de la Reine en mai 1700 ; mort en mars 1709 ; son épouse, Bridget Mannock, était dame d’atour de la Reine ; gages de 3 396″ p. a., portés à 3 773″ p. a. vers 1703 ; ceux de sa femme étaient de 2 368″ p. a., ramenés à 2 120n p. a. en 1703 (D).

STRICKLAND (Sir Roger), amiral, frère du précédent ; pension de 1 320″ p. a. vers 1709 (D).

STRICKLAND (Sir Thomas), membre du Conseil privé de 1689 à 1692.

STRICKLAND (Thomas, abbé), fils de Sir Thomas et de Lady Strickland ; études au Séminaire anglais de Paris ; soutient à partir de 1714 la succession dans la ligne de Hanovre ; nommé abbé de Préaux en nov. 1718 ; plus tard évêque de Namur. (Sa mère avait été sous-gouvernante du Prince de Galles de 1688 à 1692, puis sa gouvernante en 1694-1695 ; elle fut nommée dame d’atour en 1700) (D).

STRICKLAND (Mlle de), Theresa, fille de Robert Strickland, ép. John Stafford en févr. 1708 ; dame d’atour de la Reine.

SUSSEX (Lady Anne Fitzroy, comtesse de), fille naturelle de Charles II et de Barbara Villiers, duchesse de Cleveland ; ép. Thomas Lennard, comte de Sussex ; arrive à Saint-Germain en janv. 1689, et rentre en Angleterre en janv. 1698 ; sans gages ni pension (D).

TENTERDEN (Sir Edward Haies, comte de), à Saint-Germain de 1690 à 1695, fait comte en 1692.

TYRCONNELL (Richard Talbot, comte puis duc de), fait comte dès 1685 ; nommé vice-roi d’Irlande en 1686 ; fait duc en mars 1689 ; arrivé à Saint-Germain en oct. 1690, il est fait chevalier de la Jarretière en nov. 1690 ; rentre en Irlande en janv. 1691 et y meurt dès le mois d’août. Lady Charlotte Talbot était sa fille du premier lit (D, S).

TYRCONNELL (Frances, comtesse, puis duchesse de), ép. en premières noces George Hamilton, puis le précédent ; dame du Palais de la Reine ; reste à Saint-Germain lors du départ de son mari pour l’Irlande ; part à son tour en juill. 1702 et n’y revient qu’une fois, en 1707 (D, S).

TYRCONNELL (Richard Talbot, 2e comte de), neveu du précédent, dont il épouse la fille, Lady Charlotte Talbot, en déc. 1702 ; suit Jacques III en Écosse en 1715, périt en mer lors de la traversée de retour ; pension de 709″ 2 s. p. a. ; sa femme était dame du Palais, aux gages du 3 773″ p. a. (D, S).

WALDEGRAVE (Sir Henry, baron), ép. Lady Henrietta FitzJames, fille naturelle de Jacques II et d’ Arabella Churchill, fait baron en 1685 ; nommé ambassadeur en France en 1688 ; Contrôleur de la Maison du Roi ; mort en juin 1690 ; on ignore le montant de ses gages (D, S).

WALDEGRAVE (Lady Henrietta FitzJames, Lady), veuve de Sir Henry, baron, en juin 1690 ; se vit interdire d’épouser clandestinement un fils naturel du duc de Tyrconnell en févr. 1693 ; enceinte des œuvres du comte de Newcastle, elle l’épouse en mars 1695 ; rentre en Angleterre la même année ; sans gages ni pension (D, S).

Les courtisans français à la cour d’Angleterre à Saint-Germain-en-Laye

Dantonien Journal